Partir Autrement

21 novembre 2015

Archipel des Quirimbas

L’archipel des Quirimbas est un ensemble de 27 îles idylliques à l’histoire passionnante et à la faune exceptionnelle. Il est considéré comme une aire marine d’importance mondiale. Sur le plan culturel et historique, ces îles abritent un patrimoine important.

Pour s’y rendre, depuis Guludo et la côte du Cabo Delgado, il faut sauter dans un dwoh, une embarcation à voile qui glisse à travers les eaux turquoises habitées de dauphins et de poissons volants.

On peut notamment visiter Porto do Ibo, une ville assez particulière avec une ambiance encore plus particulière. Ancienne colonie qui devait être prospère il y a longtemps, elle est aujourd’hui quasiment en ruine et ressemble plus à une ville fantôme. Porto do Ibo est en fait un ancien centre commercial arabe et portugais qui servait au trafic d’esclaves, et des traces de ce passé subsistent encore.

Les visiteurs peuvent y visiter les anciennes villas portugaises en ruine dont les balcons sont ornés de ferronnerie dépolie. Quelques villas sont occupées par les locaux, d’autres ont été transformées en lodges grand confort… Des puits un peu partout dans la ville, des enfants jouent dans les rues, quelques adultes discutent à l’ombre
de manguiers.

À un jet de pierres du centre, on trouve l’ancien fort St Jao Baptista. À l’intérieur, des artisans fabriquent des bijoux avec des retailles de métaux précieux. C’est dans ce fort que s’opérait l’horrible marchandage d’esclaves à l’époque, au 18e siècle. Il est maintenant occupé par quelques artisans qui fabriquent des bracelets et des colliers à partir d’argent récupérés sur de vieux objets, et suivant les techniques ancestrales héritées des orfèvres arabes.

Les voyageurs peuvent également découvrir l’île de Rolas, habitée par des pêcheurs saisonniers vivant dans des campements temporaires, un garde du parc et les crabes de cocotiers géants. Une légende raconte que cette île appartient à un crabe des cocotiers sacré capable de faire fuir les visiteurs indésirables en déclenchant des tempêtes… Le crabe des cocotiers est le plus grand crabe au monde. Il peut peser jusqu’à quatre kilos, mesurer près d’un mètre de largeur et vivre 120 ans. Ils ont la réputation de déchiqueter les poubelles, de manger des chats et laisser des jardins entiers en lambeaux. Le crabe de cocotier doit son nom à ses pinces, qui peuvent craquer une noix de coco sans difficulté.

L’archipel des Quirimbas serait l’un des plus beaux au monde.