Partir Autrement

21 janvier 2016

Cours de vogue à Venise

Venise, la mythique ville de l'amour

Lorsque l’on pense à Venise, on pense aux gondoles sans hésitation. La plupart des touristes se laissent porter au fil de l’eau par des gondoliers, mais les plus aventureux peuvent se retrouver aux commandes du bateau en se lançant dans un cours de vogue.

Il existe plusieurs types d’embarcation dont le « Caorlina », un bateau typiquement vénitien qui avance à la force de six rameurs. Avant d’y embarquer, il faut suivre quelques instructions au sol et comprendre à quoi servent les « fórcoles », le terme vénitien qui correspond aux dames de nage. Une fois ceci fait, c’est le temps de passer à la pratique.

Que ce soit pour le transport des marchandises, aller à l’école, se marier ou se rendre à leur dernier repos, les canaux demeurent la principale voie de communication des Vénitiens. C’est l’eau qui dicte le mode de vie à Venise. Il est donc tout naturel que les enfants vénitiens apprennent à voguer avant d’apprendre à faire du vélo. Aujourd’hui, bien sûr, les habitants empruntent davantage les embarcations motorisées comme les vaporetti ou les canots à moteur. Mais un vrai Vénitien doit savoir ramer ! Il est donc très intéressant d’apprendre les techniques pour un touriste qui veut s’immiscer dans le mode de vie vénitien.

Catherine Proulx-Lemay a visité la ville de Venise en compagnie de son conjoint David Savard et leurs deux fils, Milan et Ludovic dans le cadre de Partir Autrement en famille en 2015. Toute la famille a eu droit à une initiation à la vogue.