Partir Autrement

1 août 2015

Gaziemir

Les villes souterraines de Cappadoce sont de grands dédales de pièces et de couloirs creusés sous terre, dans la roche. Les habitants de l’Anatolie creusèrent ces forteresses souterraines afin d’y loger leurs familles et leurs animaux. Ces villes auraient été progressivement construites par les Hittites, un peuple venu du Caucase qui arriva en Anatolie vers 2000 ans avant J.-C., pour se protéger des invasions. Au IIe siècle, les chrétiens se réfugièrent à leur tour dans les cités souterraines pour se protéger des persécutions des Romains jusqu’au IVe siècle, puis de celles des Arabes.

La ville souterraine de Gaziemir est la dernière cité à avoir été découverte en Turquie. On a ouvert ses portes aux publics en 2007. Seulement une petite partie est ouverte aux visiteurs. Par contre, on dit que cette ville souterraine serait la plus grande de toutes. On peut y voir des pièces de vie, des cuves à vin, un cachot, deux églises (dont une couverte de mousse verte) et une grande salle destinée aux animaux. Plusieurs croient que la cité creusée de Gaziemir serait en fait un caravansérail.