Partir Autrement

1 août 2015

Le Parc National du volcan Masaya

Le parc national du volcan Masaya est le plus gros du Nicaragua. D’une dimension de 54 km2, il inclut deux volcans, Masaya et Nindiri. Ils sont formés de 5 cratères, dont Santiago qui est toujours actif. Ce cratère est un des plus facile d’accès à pied. Un chemin pavé permet aux visiteurs de se rendre au sommet en voiture.

La chaine de volcan dont fait partie le Masaya s’inscrit dans une vaste caldeira (une falaise verticale, circulaire ou elliptique), qui contient un lac, de vastes champs de lave (anciennes coulées basaltiques), et un essaim de cratères dont le cratère Santiago qui est actuellement actif. Du dioxyde de soufre (gaz) s’en dégage. On y rencontre également de nombreux et longs tunnels de lave. Au fond du cratère actif se trouve un petit lac de lave.

Du dioxyde de soufre s’échappe en permanence du cratère depuis 1993. Un vent constant porte ce gaz vers l’ouest, où l’exposition prolongée affecte la flore sur une superficie d’environ 1250 km. La santé de l’homme est également touchée par ces gaz. Par contre, même si vous inhalez du dioxyde de soufre présentement, une exposition à court terme n’affectera pas votre santé. Étonnamment, une colonie de perruches vertes vit à l’intérieur du cratère. Elle n’est pas affectée par les gaz toxiques.