Partir  Autrement

Partir Autrement

3 avril 2012

Lodge des Collines de Niassam

Le Lodge des Collines de Niassam est un endroit particulièrement chaleureux, où les propriétaires, Jean-Pierre et Sylvie Gaborit, accueillent les voyageurs, les rêveurs, les gourmets et tous ceux qui ont envie de comprendre l’Afrique profonde.

L’initiative se trouve au coeur du parc national du Sine-Saloum, région méconnue de marais et de mangroves, près d’un petit village, Palmarin Ngallou, à 150 km au sud de Dakar. Du côté de la pointe de Djifer, derrière les lagunes, il y a une presqu’île avec des baobabs immenses et des collines. Là, quatre types de cases parfaitement intégrées au milieu et ouvertes sur le paysage attendent patiemment de faire découvrir à ses hôtes de passage le Sénégal authentique.

Spacieuses et confortables, des cases en terre d’inspiration africaine, stylisées et aux intérieurs doux et ronds, ont été creusées dans les collines de coquillage. Des cabanes se sont installées silencieusement entre les branches de grands baobabs.

L’endroit est idéal pour prendre le temps de s’évader, comme dans un rêve d’enfant. Des cabanes pour lire, pour écrire, ou simplement pour goûter au plaisir de ne rien faire, contempler depuis les terrasses, le spectacle de la nature.

Inspirées de l’architecture des greniers à mil, des cases en bois sur pilotis reposent désormais aux pieds de la lagune offrant au regard un horizon sans limites. La taille du Lodge et son emplacement, alliés à une politique affirmée des créateurs, en font un lieu à part répondant à une nécessité d’harmonie entre l’environnement naturel, l’environnement humain et les besoins de services d’une clientèle avisée.

Ce projet de tourisme solidaire respecte les coutumes locales jusque dans leurs détails. À titre d’exemple, le marabout du village a été consulté pour donner son accord avant la construction, les femmes qui travaillent au lodge peuvent venir avec leurs enfants en journée, pour ne pas rompre les liens familiaux traditionnellement forts, et les excursions à la découverte de la culture sérère ont lieu directement chez les membres du personnel, comme chez Djiby, le boulanger-griot qui reçoit les visiteurs comme en famille.

Le lodge est installé dans un environnement naturel aux biotopes variés: la mangrove et ses palétuviers aux racines lourdes d’huitres, le fleuve et ses étendues de lagunes salées, et la brousse où l’on pratique encore l’agriculture entre les baobabs. Les excursions dans les alentours se font au rythme lent de l’Afrique, sans forcément parcourir de nombreux kilomètres, mais en prenant le temps de vivre une expérience.

Retombées pour la communauté
Au Lodge des Collines de Niassam, la richesse produite en accueillant les visiteurs est directement profitable aux populations. Par exemple, Nafif Bob, la cuisinière, fait vivre 38 personnes avec son salaire.

L’équipe de Partir autrement a visité le Lodge des Collines de Niassam en 2009.

Cliquez ici pour consulter leur site

Partenaires officiels de Partir Autrement