Partir Autrement

3 novembre 2010

Milia - Retraite de montagne

Le hameau de Milia, qui date du moyen-âge, était complètement en ruine et abandonné lorsque les propriétaires, originaires de la région, ont décidé de le restaurer pour en faire un gîte touristique. Leur projet a été chaleureusement appuyé par les gens passionnés de ce coin de pays.

Perché sur les montagnes blanches, à 500 mètres d’altitude, le hameau a gagné le pari de charmer ses visiteurs à travers un véritable modèle de vie alternatif. Afin de redonner vie à la région environnante, des milliers d’arbres ont été plantés. L’espace naturel qui l’entoure couvre un terrain d’environ 120 hectares, à la nature abondante et variée.

Les voyageurs auront l’occasion de séjourner dans de petites maisons, qui leur donneront l’impression de vivre dans de vraies habitations traditionnelles. Les chambres pour deux personnes sont composées d’un lit double ou de deux lits jumeaux, d’une armoire, d’un petit bureau et d’une salle de bain. Les grandes chambres pour deux personnes ont un petit salon en plus. Elles possèdent toutes de petits balcons ou des cours extérieures. L’hiver, elles sont chauffées grâce à des poêles à bois de technologie récente. Les propriétaires offrent également la possibilité aux touristes de séjourner dans des suites ou chambres familiales.

Le hameau de Milia offre aussi une expérience culinaire unique. Les aliments occupent une place très importante et sont d’une grande qualité. L’ensemble des produits provient de l’économie locale. Les visiteurs sont invités à s’impliquer dans la préparation des repas, tout comme ils peuvent participer aux tâches dans le jardin ou auprès des animaux.

Les façons de faire du hameau révèlent un souci indéniable pour l’environnement. Presque rien ne finit à la poubelle, tous les produits naturels sont recyclés. Les fruits et les légumes sont utilisés dans la cuisine, et les déchets organiques et d’autres produits de la nature nourrissent les animaux, qui eux fournissent produits laitiers, viande, peaux, laine ou fumier.

Les propriétaires du hameau sont cousins, et leurs expériences professionnelles se complètent bien. Giorgos s’occupe du jardin, de la ferme et de la cuisine, tandis que Tassos est responsable de la gestion, de la promotion et des projets spéciaux. Il a d’ailleurs introduit une nouvelle technologie reliée à l’énergie solaire sur le site de Milia.

Retombées pour la communauté
L’autosuffisance prime au hameau de Milia et le projet fait vivre huit familles. Tous les produits utilisés proviennent de l’économie locale. La philosophie de l’endroit procure à chacun un sentiment d’accomplissement et de bien-être. Le choix d’une vie saine est partagé par tous.

Les profits générés par le hameau sont minimes. Le but premier est que chacun gagne sa vie convenablement. La préservation de l’environnement a beaucoup plus d’importance que les profits. Chacun a l’impression de redonner quelque chose à la Crète, à sa communauté et aux générations qui suivront.

L’équipe de Partir autrement a visité le hameau de Milia en 2009.

Cliquez ici pour consulter leur site