Partir Autrement

29 novembre 2015

Palais Royal de Phnom Penh

Considéré comme le site touristique principal de la ville, sur une surface d’environ 16 hectares, le palais royal de Phnom Penh offre aux visiteurs de grands jardins où sont construits différents palais et pagodes, qu’on ne se lasse pas de contempler. Construit en 1866 par le roi Norodom, le Palais Royal est aujourd’hui la résidence de Sa Majesté Preah Bat Samdech Preah Norodom Sihanouk, roi du Cambodge, et de Sa Majesté Preah Reach Akka-Mohesey Norodom Monineath Sihanouk, reine du Cambodge. Au début du XXe siècle, il abritait la troupe de danse royale et les éléphants royaux. L’ensemble est composé de plusieurs bâtiments, incluant la Salle du trône et un pavillon pour les représentations artistiques. Les bâtiments, dont la structure est inspirée par la sculpture khmère, sont orientés à l’est, selon les règles sacrées de la construction. La Pagode d’argent, au sein du Palais Royal, doit son nom aux 5329 dalles d’argent de son sol, qui pèsent au total près de 6 tonnes. Les moines n’y vivent plus, mais elle reçoit les moines des pagodes voisines lors des cérémonies. Elle est l’un des rares sites historiques et religieux épargnés par les Khmers rouges, qui l’ont laissée intacte pour prouver au monde que les communistes tenaient à préserver les trésors culturels du pays.

Partenaires officiels de Partir Autrement