31 octobre 2015

Paramaribo et le marché des sorcières

Paramaribo est la capitale du Suriname. Les bâtiments de son centre historique, classés au Patrimoine mondial de l’UNESCO, rappellent fortement la Louisiane américaine, avec ses maisons de planteurs rectangulaires, aux façades symétriques vertes et blanches, avec des escaliers à double entrée et quelques magnifiques balcons en bois à colonnades.

L’architecture religieuse de Paramaribo est tout aussi étonnante et diversifiée; presque toutes les religions du monde sont représentées dans un rayon de 1 km! On trouve, par exemple, la mosquée Jama Masjid sur la Keizerstraat, avec ses minarets de 29 mètres; la cathédrale St. Petrès et Paulus, construite en bois au style néo-roman; la synagogue Neve ve Shalom de 1836; le temple coloré Arya de Waker Mandir, etc.

La ville de Paramaribo surprend par son mélange unique de cultures et de religions et c’est l’un des rares endroits dans le monde où les mosquées, temples hindous, synagogues et églises chrétiennes vivent en paix.

Au marché central de Paramaribo, les visiteurs découvriront divers étals d’épices, de fruits et légumes, de viande ainsi qu’un marché de poissons en plein air où les pêcheurs déchargent leur bateau. Un peu plus loin, le marché des Marrons, appelé aussi «Witch Market» peut prendre des allures inquiétantes avec ses étals remplis de plumes, d’ossements et de concoctions aux couleurs douteuses. Le commerçant explique aux visiteurs que ces objets servent pour la médecine et les cérémonies traditionnelles chez les Noirs Marrons.