Partir Autrement

1 août 2015

Parc national Sierra de Grazalema

Grazalema a été désigné comme réserves de biosphère de l’UNESCO en 1977. Le parc est reconnu pour ses falaises, ses ravins et ses grottes de calcaire creusées dans les rochers de la Cordillères Bétiques, chaîne de montagnes qui comprend un certain nombre de massifs du sud de l’Andalousie.

La région est considérée comme l’endroit où il tombe le plus de pluie en Espagne. Il en tombe annuellement 2200 mm. C’est pourquoi plus de 1300 plantes spécifiques au territoire ont été répertoriées. Les sentiers d’une forêt de pins, la forêt de Pinsapar, à l’intérieur du parc font 17 km et l’intégralité peut prendre jusqu’à 8 heures de marche. 13 communes au total sont incluses dans la superficie du parc: Grazalema, Zahara de la Sierra, Villaluenga del Rosario, Benaocaz, Ubrique, El Bosque, Prado del Rey et el Gastor de la province de Cadiz et Benaojan, Montejaque, Cortes de la Frontera, Jimena de Líbar et Ronda de la province de Malaga.

À savoir: le pinsapo est un arbre hermaphrodite puisqu’il a des fleurs des deux sexes. Les fleurs féminines se localisent dans la partie haute de l’arbre. Celles-ci donnent des fruits qui sont des pommes de pin cylindriques dont les pignons se soutiennent comme des écailles et quand ils arrivent à maturité, ils se détachent et sont emportés par le vent vers les fleurs masculines qui se trouvent dans la partie basse de l’arbre, en forme de bourgeons sur les pointes des branches. Cette pollinisation se produit d’un pinsapo à un autre. Il fleurit du mois d’avril au mois de mai et les pignons mûrissent en septembre et en octobre.