31 octobre 2015

Préparation de pain manioc

Au Suriname, on prépare le pain manioc à l’extérieur de la maison sur une grande plaque circulaire, chauffée par un feu de bois. Pour la pâte, on utilise la racine du manioc ou tubercule. Cette dernière est pelée puis réduite en pâte. Ensuite, on utilise une «couleuvre» (objet de vannerie tressée) pour presser la pâte et en extraire le jus toxique. La pâte est effritée puis aplatie en galette, qu’il ne reste plus qu’à faire cuire. Une fois le pain cuit, les femmes du village s’affairent à préparer le repas sur un petit foyer du carbet-cuisine, une aire commune aménagée au cœur du village.