Partir Autrement

1 août 2015

Safari dans le Parc de la Tarangire

Le Parc national de Tarangire est un important parc national du nord de la Tanzanie. Plus petit, moins connu et moins visité que le secteur protégé du Ngorongoro ou le parc de Serengeti, le parc de Tarangire a gardé toute son authenticité et sa beauté. De taille moyenne, comparé à ses illustres voisins, il s’étend sur 2600 km2 et se situe à 1100m d’altitude. Jusqu’à sa fondation en 1970, les pasteurs nomades massaïs y vivaient. C’était leur territoire depuis des générations. Puis, le parc fut créé et ils furent chassés de leurs terres par le gouvernement qui les considérait comme un obstacle pour la protection de la vie sauvage.

Aujourd’hui, le Parc national du Tarangire est ouvert aux touristes désirant faire un safari. Il n’y a aucun village à l’intérieur et il offre de vastes paysages de plaines vallonnées. Les baobabs, une sorte d’arbre emblématique de l’Afrique, y sont particulièrement nombreux. De grands marécages saisonniers couvrent la partie sud. Dans ce parc, il n’y a pas de cratères de volcans ni de sommets enneigés, mais de subtiles ondulations qui lui donnent tout son caractère et offrent des points de vue merveilleux. Le parc est également traversé par une rivière, la Taranguire, qui permet à différents animaux de s’y abreuver. Un safari dans ce parc national permettra aux touristes d’admirer une grande variété d’animaux. En effet, le parc abrite une très forte concentration d’animaux, dont les suivants: le zèbre, la girafe, l’eland du cap, le cobe à croissant, le redunca, le bubale, l’impala, diverses sortes de gazelles, le lion et le guépard.

Partenaires officiels de Partir Autrement