Partir Autrement

1 août 2015

Théâtre d'ombres cambodgien

L’art cambodgien du théâtre d’ombres a été déclaré chef-d’œuvre du Patrimoine mondial de l’UNESCO en 2005. Il utilise des marionnettes fabriquées en cuir de vache, appelées Sbaek. Chaque marionnette est une pièce unique qui requiert un don pour le dessin, une habilité dans le découpage et la capacité à équilibrer lumière et ombre au travers de la peau pour que celle-ci fasse émerger une figure. Utilisé d’abord à des fins religieuses (pour évoquer l’âme des morts) et d’exorcisme, le théâtre d’ombres est rapidement devenu une forme particulièrement séduisante de spectacle populaire, mettant en scène aussi bien de grands poèmes épiques que des satires politiques ou grivoises. La plupart de ces histoires ont été écoutées par des centaines de générations de Cambodgiens avant même l’apparition des temples les plus anciens d’Angkor.

Partenaires officiels de Partir Autrement