Partir Autrement

1 août 2015

Tung Nang Dam

Le projet touristique Tung Nang Dam est une immersion complète dans le mode de vie d’une petite communauté musulmane de Thaïlande qui vit principalement de la pêche.

Pour s’y rendre, le voyageur n’a pas d’autre option que de prendre la bateau. Une fois sur place, le vélo, la marche et les petites embarcations sont privilégiés comme moyen de transport local.

C’est l’organisme Andaman Discoveries qui est responsable de la résurrection de cette agglomération durement touchée par le tsunami qui s’est abattu sur la région en décembre 2004. À la différence des autres villages côtiers, celui-ci a été en partie protégé par son imposante barrière de mangroves, barricade naturelle qui a permis de protéger le village et ses habitants de cette effroyable catastrophe.

En s’installant quelques jours dans la communauté, on découvre une facette riche et peu connue de la côte thaïlandaise. Car cette initiative de tourisme communautaire fait vivre aux visiteurs une expérience authentique sur les us et coutumes d’un village de pêche traditionnel. Les touristes apprécient les sorties en mer avec les pêcheurs, les ateliers de cuisine avec les femmes du village, la récolte des noix et la fabrication de caoutchouc.

Les voyageurs sont invités à vivre chez les villageois. Ceux-ci parlent quelques mots d’anglais: à vous d’apprendre le thaï! Une trousse vous sera remise à votre entrée dans le village pour communiquer avec vos hôtes.

D’ailleurs, il est à noter que ce village est musulman. Un voyageur intéressé à visiter cette région doit donc prendre connaissance des différentes fêtes et traditions religieuses, telles que le ramadan, avant de s’y rendre.

Retombées pour la communauté
L’initiative de tourisme contribue grandement au développement de l’économie locale et à l’amélioration des conditions de vie de la population. En visitant le village, les touristes contribuent à préserver un mode de vie ancestral, tout en permettant aux gens de valoriser leur culture et leurs traditions.

L’équipe de Partir autrement a visité Tung Nang Dam en 2007.

Cliquez ici pour consulter leur site